dimanche 10 août 2014

Des cambrioleurs assiégés à Saleilles en 1930

Une maison avenue de Perpignan à Saleilles
Les cambrioleurs à Saleilles sont du genre téméraire, si l'on en croit l'article paru dans L'Ouest-Éclair (édition de Caen) du 16 juillet 1930. Notons qu'en 1930, Saleilles est une commune fraîchement créée, puisqu'elle a été détachée de Cabestany en 1923 seulement.

Des malfaiteurs assiégés tiennent tête à la foule

Perpignan, 16 juillet. - A Saleilles, près de Perpignan, des malfaiteurs, surpris au moment où ils cambriolaient le domicile du docteur Bargy, ont été sommés de se rendre, mais ils ont riposté par des coups de revolver. La population s'est alors massée autour de l'immeuble et a échangé des coups de feu avec les malfaiteurs. Toute la nuit, la fusillade a crépité.
La brigade de gendarmerie a tenté vainement d'assiéger les bandits, qui ont résisté.

Comment s'est terminé cet incident ? Les éditions des jours suivants ne nous le disent pas. On peut supposer que les cambrioleurs sont arrivés à court de munitions et qu'étant encerclés, ils ont été forcés de se rendre, mais nous n'en savons rien.

Source : Gallica (cf. lien)
Photo : Fabricio Cardenas (CC-BY-SA)

Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire